Pourquoi les feuilles de mon avocatier brunissent-elles ?

Me revoilà pour un article de la série avocatier.

Ma plante pousse bien. Elle a grandie pendant l’été.
Elle fait maintenant 35/40 cm. Le problème c’est que les feuilles commencent à brunir.

Après moultes recherches, certains disent que cela peut venir d’un arrosage trop abondant ou au contraire d’un manque d’eau. Moi je n’y crois pas beaucoup dans mon cas, car ce paramètre je le maitrisais très bien jusque-là et que je m’en sors aussi plutôt bien avec mes autres plantes.

Une autre cause possible pourrait être le taux d’humidité dans l’air, trop faible sous nos latitudes, en particulier en automne et hiver lorsque le chauffage fonctionne (30% à 40%). En effet, l’avocatier vient de zones tropicales où le taux d’humidité est très différent, 70% à 80%.
Ce paramètre me semble plausible car même si c’est encore l’été, nous avons eu un été plutôt chaud et sec. Il n’a pas beaucoup plu et le taux d’humidité est faible.

Mes recherches m’ont amené à trouver deux propositions de solutions.

La première c’est de mettre un humidificateur dans la pièce où se situe l’avocatier.  Cette solution ne m’enchante et le prix d’un humidificateur, compter une centaine d’euros selon le modèle,  m’amène à reléguer cette option en solution de dernier recours.
La seconde solution que je vais tester dès à présent, c’est d’installer un plateau humidifiant.

Il s’agit d’un «plateau» quelconque, soit un plateau de culture, une grande soucoupe, une barquette récupérée du supermarché, un vieux plat de cuisson ou autre. Il doit être imperméable et résistant à la rouille.

Dans ce plateau nous allons placer du gravier, des billes d’argile, des billes ornementales, des galets etc. et égalisez pour former un support plat. Ensuite, remplir le fond d’eau, mais sans inonder le substrat ou le panneau complètement. L’eau montera sur les graviers ou les parois du panneau par capillarité et s’évaporera, augmentant l’humidité localement.

Plaçons ensuite nos plantes sur ce plateau (plus besoin de soucoupe) et elles profiteront d’un petit humidificateur local.

soucoupe_galet_avocatier

À partir de ce moment, à chaque arrosage, s’assurer qu’un petit surplus d’eau s’écoule dans le fond du plateau. Ainsi il y aura toujours de l’eau qui s’évaporera et vos plantes profiteront d’une bonne humidité atmosphérique 24 heures sur 24. Le plateau humidifiant est normalement utile durant les mois où l’on chauffe sa maison, car chauffer l’air l’assèche. L’air est généralement plus humide l’été et le plateau n’est plus aussi utile… sauf si vous avez un climatiseur, car il assèche l’air lui aussi. Dans ce cas, mieux vaut l’utiliser toute l’année.

Dans tous les cas, il ne faut pas vaporiser les feuilles avec de l’eau à l’aide d’un vaporisateur dans un effort pour augmenter l’humidité. Cela ne sert à rien. Que la vaporisation d’eau aide les plantes à supporter l’air sec est un de ces mythes horticoles qui ne veut pas mourir.

Vous trouverez d’autres astuces et informations utiles dans la section jardinage du blog

2 réponses sur “Pourquoi les feuilles de mon avocatier brunissent-elles ?”

    1. Bonjour,

      Oui cette solution a bien fonctionné tant que la plante était petite.
      Aujourd’hui celle de la photo a bien poussé, elle mesure 65 cm, et la solution commence a montrer ses limites, car j’ai de nouveau une ou deux feuilles qui brunissent.
      Mais heureusement pas trop vite, donc je vais avoir le temps d’implémenter autre chose.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.