Débutant – Comment choisir sa machine à coudre ?

L’une des premières questions qui se pose à nous lorsque l’on veut débuter en couture, c’est le choix de la machine.

Le plus important consiste à déterminer quelles fonctions vous seront nécessaires. Il n’est pas nécessaire de s’orienter sur un modèle trop sophistiqué si vous n’êtes pas certain/ certaine que la couture vous plaira. Mais gardez également à l’esprit qu’une machine bon marché ne sera pas toujours une bonne affaire. 

L’idéal c’est à la fois une machine simple d’utilisation et qui propose suffisamment de possibilités pour vous accompagner dans votre progression.

Oui, mais alors, quel modèle, précisément ?

Alors que nous préparions cette rubrique avec la Miss, en faisant nos recherches sur des modèles que l’on trouve fiables, nous sommes tombées sur cet article de Ma Maman la Fée. Il contient TOUT ce que nous voulions y mettre, jusqu’aux modèles des machines pas trop chères qu’on vous recommanderait pour vous lancer : 

– SILVERCREST (mécanique) :  marque de Lidl, à 75 euros environ. (Celle avec laquelle nous avons démarré et qui nous rend encore de fières services)

– BROTHER CS10 (électronique) : une électronique à petit prix, environ 150 euros

– BROTHER FS40 (électronique) : environ 230 euros actuellement (2020) 

– BROTHER Inno-vis 10,15,20 et plus si votre bugdet suit (électroniques, de 315 à 400 euros pour celles-ci)

– JANOME 415 (mécanique) : environ 330 à 340 euros

 Nous sommes également tombé sur ce super article complet chez Crafty Bitches, le top du top pour répondre à vos questions concernant l’achat d’une machine à coudre!  Alors, on partage avec vous, c’est cadeau !

En résumé, voici les critères qu’il vous faudra retenir dans le choix de votre machine à coudre.

1) La robustesse et la puissance

Une machine à coudre robuste doit pouvoir piquer les matières et les tissus les plus épais. Elles sont généralement équipée d’un moteur suffisamment puissant pour leurs permettre d’effectuer ces tâches sans difficulté. C’est un point sur lesquels les machines premiers prix, à moins de 100€, auront du mal à vous donner entière satisfaction, à une ou deux exceptions près, dont la Silvercrest de Lidl.

2) Les points de coutures de bases

Les marques rivalisent d’ingéniosités pour proposer des machines à coudre avec de plus en plus de points de couture. Néanmoins, ne vous laissez pas séduire par ces chiffres. En pratique, vous n’en utiliserez qu’une toute petite partie. Quelque soit votre choix de machine, assurez-vous qu’elle propose au minimum les points de couture de base suivants : point droit, point zigzag et le point boutonnière (de préférence automatique en 1 temps, ou à défaut en 4 temps. Attention, la mention « boutonnière en 4 temps » implique que vous devrez changer 4 fois vos paramètres de couture afin de coudre les 4 côtés de la boutonnière).
Ces points permettent de coudre pratiquement tout ce que pourrez vouloir créer.

3) La longueur et la largeur des points réglables

Pour faciliter l’apprentissage des débutants, certaines machines proposent parfois des points avec une longueur et une largeur préréglées. Au premier abord, cela peut sembler être une bonne initiative mais vous serez en fait rapidement limités dans vos projets. Pour que votre machine à coudre puisse s’adapter aux spécificités de tous les tissus, il est fortement recommandé de choisir une machine qui vous permettra de régler manuellement à la fois la longueur et la largeur des points. Dans ce cas, nul besoin d’acheter une machine avec 100 points de coutures puisque vous pourrez ajuster vos points en fonction de l’épaisseur et de la matière des tissus.

4) Les pieds pressseurs

La machine à coudre doit proposer un minimum de pieds presseurs (ou pieds-de-biche), 4 dans l’idéal : un classique, un pour les fermetures Éclair, un pour les boutonnières et éventuellement un pose-bouton (pour cadrer les boutons). Les pieds-de-biche à acheter en plus ne sont pas universels, il faut donc en racheter qui soient compatibles avec votre modèle de machine.

La pression exercée par le pied-de-biche doit pouvoir se régler selon que l’on coud un tissu léger, lourd ou épais. L’idéal étant que la machine possède un réglage automatique de la pression du pied. Il est important que le pied de biche soit capable d’exercer une pression suffisante sur le tissu. Pour le vérifier, lors de l’achat n’hésitez pas à le faire descendre d’un geste sec pour entendre le bruit de l’impact. Il donnera un indice sur la pression exercée. Un bruit important et sourd est donc un signe positif !

5) Les griffes d’entraînement

Dans l’idéal en avoir le plus possible ! Car ce sont elles qui vont entraîner le tissu et le faire avancer. Pour faciliter cet avancement du tissu, il existe également des pieds spécifiques appelés pieds transporteurs ou pieds à double entraînement.

6) Taille et poids de la machine

La taille et le poids de votre future machine à coudre sont des facteurs à prendre en compte. On trouve en boutiques une multitude de machines de taille et de poids très différents pour répondre à différents besoins. Les machines à coudre légères (moins de 6kg) peuvent être transportées facilement. C’est idéal pour suivre des cours de coutures ou partir en vacances par exemple. Pour les débutants, ces machines se prennent en main aisément mais dispose de fonctionnalités moins nombreuses. Néanmoins, lorsque le poids et l’encombrement de la machine ne sont pas vos premières considérations, vous pouvez vous orienter vers un modèle plus lourds et plus robuste qui assurera une meilleure stabilité de la machine lors de vos réalisations.

7) Budget

Il est évident que le budget est un facteur prépondérant dans le choix de votre future machine. Il existe des machines à tous les prix, de 100 à 1800€. A vous de déterminer les fonctionnalités dont vous avez vraiment besoins sur votre machine afin de trouver l’équilibre entre l’usage que vous souhaitez en faire et le prix que vous êtes en mesure d’y consacrer.
Pour un budget inférieur à 150€, orientez vous en priorité vers une machine à coudre mécanique qui sera idéale pour débuter la couture malgré des performances limitées face à la concurrence des machines électroniques, plus perfectionnées mais aussi plus chères. Pour les débutants, hormis la SilverCrest SNM 33 vendu chez Lidl une ou deux fois par an en France, évitez vraiment les machines bas de gamme proposés à moins d’une centaine d’euros. Ces modèles sont souvent trop fragiles, fabriqués à moindre coût et très limités dans leurs fonctionnalités. Une autre option si vous êtes limité en budget est de vous orienter vers l’achat d’une machine à coudre d’occasion qui fera bien mieux le travail pour un prix raisonnable.

8) Electronique ou mécanique?

Comme évoqué précédemment, cela dépendra de votre budget!

A moins de 150/200€ le choix se portera sur un modèle mécanique. A partir de 200€ un modèle électronique est envisageable.
En gros, si vous avez moins de 200€, alors orientez vous une machine mécanique, et je ne vous recommande qu’une seule machine, la silvercrest.
Je pense que pour débuter, c’est suffisant si on ne peut vraiment pas mettre plus.
Cependant, si vous pouvez vous offrir tout de suite une électronique, alors profitez en .

Les avantages des électroniques :

  • Très peu de réglages nécessaires, vous pouvez cependant les modifier si vous voulez
  • Les points se finissent automatiquement
  • Arrêt aiguille plantée ou levée
  • Boutonnières automatiques
  • Limitateur de vitesse (très sécurisant) sur un grand nombre de modèles même chez des  1er prix
  • Plus silencieuse

D’autres sources pour vous aider dans votre choix

https://www.quechoisir.org/guide-d-achat-machine-a-coudre-n22061/

https://www.mamachineacoudre.fr/guide-achat-machine-a-coudre-debutant/

Retrouvez d’autres astuces, recommandations et tutos dans la section couture du blog

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.